Hervé Vernhes

Sculptures

" Je sais, je suis d’ailleurs… " dit Hervé Vernhes. Parle-t-il d’une autre terre, d’un autre temps, d’une autre dimension ? Né dans la ferme familiale en Aveyron, il était destiné à en prendre la suite. Qui en a décidé autrement ? Cela fait partie du mystère. Ce fut plus fort que lui. Pourtant Dieu sait qu’il l’aime cette terre. Ses paysages. Sa pierre. Ses bois. Au point qu’il y est toujours ancré, plus de 80 ans après. Mais au lieu d’en extraire du fourrage ou du blé, il en extrait des visages, des corps. Jeunes gens amoureux, anges, pèlerins, enfants joyeux, vierges sages, lutins et agneaux… de son couteau de sculpteur il libère ces tendres personnages cachés dans la pierre ou le bois. Inlassablement, année après année, il sculpte depuis plus de soixante ans. L’hiver, le bois. L’été, la pierre. C’est miracle de le voir travailler. De son pas ralenti par les ans, il se dirige vers l’atelier. S’asseoit doucement. Attrape avec respect son outil. Et voilà que son œil se met à briller. Que son visage s’illumine. Que sa main se fait agile. Que son bras devient fort. Il a trente ans, éternellement. Il a vu bien avant nous, dans ce bloc de calcaire, dans ce tronçon de chêne, l’âme qui l’habite et à laquelle il donne corps. Hervé Vernhes peint aussi. Son village, les saisons de la terre, le labeur des hommes, la chaleur du foyer, et puis les anges, les saints, Marie, Jésus, tout un évangile illustré. Son œuvre est tendresse, son œuvre est amour. Voilà pourquoi, en Aveyron, lui furent confiés les décors sacrés de plusieurs églises. Peintures et sculptures-parmi lesquelles de magnifiques autels- y font le lien entre Dieu et les hommes. Et d’une église à l’autre, sur les places de villages, on rencontre parfois une croix portant une petite fille bien vivante, un monument aux morts montrant femme et enfant joyeux ornés de fleurs, la statue si humaine d’un cardinal défunt entouré de brebis. Cette joie vous étonne ? regardez la signature : Ce ne peut être qu’Hervé Vernhes. Au fil des ans, une œuvre s’est construite, aujourd’hui reconnue. Hervé Verhnes n’a jamais exposé en galerie. Ce sont les liens d’amitié qui l’unissent à la fondatrice de Ze Art Galerie qui nous permettent aujourd’hui de vous proposer ces œuvres exceptionnelles, collection de la galerie.